feuille  
banniere 
[Conférences / Le vélo / Le vélo utile]


 

 

Le vélo utile en agglomération

(Article paru dans ARBRES INFO de novembre 2010)

 

Lien : Télécharger le tableau dynamique des accès aux transports en commun

Dans cet article

Qu'est-ce que le vélo utile ?
Temps d'accés et parkings
Equipements à mettre en place

Article suivant

Accés aux transports

 

Qu’est ce que le vélo utile ?


Parmi les différentes utilisations du vélo (sport, promenade, communion avec la nature), nous nous intéressons à celle qui consiste à sortir son vélo au lieu de sa voiture. C'est le principe du « vélo utile », cohérent avec les objectifs de notre association.


Il s’adresse à toute personne, de 10 à 90 ans, capable de parcourir une petite distance sur un vélo. Il peut être pratiqué en costume de ville sans aucun équipement spécial autre qu’un casque et un gilet fluo. On va à une allure lente pour ne pas transpirer ni se fatiguer, et ce, pendant une durée qui n’excède pas 15 à 20 minutes, soit l’équivalent d’environ 1 km  de marche à pieds mais avec un rayon d’utilisation de 5 km à vélo.

 

Le vélo utile doit apporter un gain réel et mesurable en termes de coût, temps, confort, plaisir, régularité dans les temps de trajets, évacuation du stress, tout en préservant notre planète  souvent malmenée devant les contraintes du quotidien.

Nous sommes exactement dans le cadre du déplacement urbain cycliste dont notre capitale est si fière de figurer en tête des villes françaises. Grâce à une réelle volonté politique locale, ce moyen de transport en complément, voire en alternative aux transports en commun est bien rodé en ville.
Vélo dans la circulation

 

Cependant cette politique, bien adaptée au centre ville, est-elle bien opportune dans le reste de l’agglomération ?
Eh bien, pas tout à fait : nous sommes trop loin du centre ville pour fonctionner ainsi. En effet la couverture de transports en commun étant très limitée en périphérie de la ville, un grand nombre de nos concitoyens ne voient pas d’autre solution que de monter dans leur voiture pour se rendre à leur travail ou leur rendez-vous en ville.

 

L'idée principale de ce dossier est de considérer l’usage du vélo non comme un complément ou un supplétif aux transports en commun, mais bien comme un moyen d’accès à ces transports à partir de notre situation excentrée.

Haut de page

Les temps d’accès et les parkings à vélos


Si on fait le point dans cette optique, les lignes 4 et 70 sont accessibles (à pieds et à vélo) aux habitants des 3 communes, ainsi que les lignes 240 et 209 du Conseil Général réseau 67 .

 


Pour Achenheim,
Il y a aussi la ligne 22 à Holtzheim à moins de 3 Km qui donne l'accès au 15 et au tram B à Lingolsheim. Cependant il manque une piste cyclable en site propre entre Achenheim et Holtzheim qui permettrait également l’accès à la ligne 209 pour rejoindre Duppigheim ou Strasbourg.

 

Pour Wolfisheim,
La ligne 15 à l'arrêt des Prés (près du rond point) de Lingolsheim est à 3,5 Km de Wolfisheim avec tout le parcours en site propre. Elle est complémentaire aux autres lignes en desservant toute la partie Est de la capitale.

Mais ce n’est pas tout, le tram est aussi très accessible
Savez-vous que les lignes B et C à la station de l’Elsau ne sont qu'à 5 Km du stade de Wolfisheim  à travers la piste cyclable du canal de la Bruche, et que la ligne A à Hautepierre Maillon n'est qu’à 3.3 km du centre de Wolfisheim, cette distance pourrait être raccourcie en traversant à vélo le parking du Zénith.

 

 

Haut de page

Equipements à mettre en place près de chez nous


 Afin d’encourager la pratique du « vélo utile », nous pourrions suggérer aux élus locaux quelques équipements dont certains ne seraient pas très coûteux :

Disposer de parkings à vélos sur les stations de bus et de tram les plus proches. A Strasbourg cette idée n'est pas nouvelle, la CTS l'a eu avant nous pour favoriser l'accès au tram avec ses véloparcs.
Matérialiser des parcours cyclables par une signalisation horizontale et verticale (Traversée d’Oberschaeffolsheim, Traversée Nord-sud et Est-Ouest de Wolfisheim, traversée d’Achenheim)  par les ruelles parallèles et des passages protégés Orienter ensuite la politique de construction des nouvelles pistes pour compléter et sécuriser ces itinéraires.

Eclairer enfin les tronçons qui ne le sont pas encore pour que ces trajets soient utilisables toute l’année, surtout aux heures de pointe. Un éclairage de type solaire jusqu’à 20 ou 21 h serait suffisant pour couvrir les heures de pointe même en hiver

 


En attendant la mise en place d’une infrastructure cycliste appropriée, nous vous invitons à tenter l’expérience du « vélo utile » juste une fois pour voir comment ça marche et nous faire part de vos observations !

Haut de page

 

Dans cet article

Qu'est-ce que le vélo utile ?
Temps d'accés et parkings
Equipements à mettre en place

Article suivant

Accés aux transports

 

 

 

 

 
Copyright (c) 2007 Arbres - Contact - Administration - 13, rue du canal 67203 OBERSCHAEFFOLSHEIM

Schiltigheim Vol XXV n° 1329 CCP Strasbourg n° 2712 12 F - Réalisé par Keyko-web