feuille  
banniere 
[Conférences / L'agriculture sans labour]

L'agriculture sans labour Près de 130 personnes se sont retrouvées au foyer Saint Ulrich dans une salle bondée, à l’invitation de l’association ARBRES.
L'assemblée était constituée pour un bon tiers d'agriculteurs qui, juste après les Terres à l'Envers, étaient intrigués par cette annonce prometteuse diffusée dans nos villages : Remettons la Terre à l’Endroit. Les étudiants du Lycée Agricole d'Obernai sont venus en nombre avec leur professeur. Les associations de défense de l'environnement, notamment Alsace Nature, étaient aussi largement représentées.
La soirée a débuté par la projection du film "Voyage entre Sol et Terre". Ce reportage de grande qualité a captivé l'assemblée pendant plus de 50 minutes dans un silence impressionnant ponctué par quelques murmures d'approbations venant autant des agriculteurs que des représentants d'Alsace Nature.
M. Pallarès de l'ASPA a ensuite présenté un sujet largement documenté et illustré sur les influences de l'atmosphère sur l'agriculture et celles de l'agriculture sur l'atmosphère. Il aborda aussi le thème de la pollution générée par l’agriculture intensive.

Ce fut ensuite au tour de M. Mairesse de présenter l'OPABA (Organisation Professionnelle de l'Agriculture Biologique en Alsace) en dressant un point complet sur l'état de l'agriculture biologique en Alsace et plus largement en France, mais aussi en Europe.

 

Le débat qui a suivi s'est montré à la hauteur du film. Il a été animé par Jean-Jacques SPIESS, le Président d’ARBRES, qui n’hésita pas à faire discuter entre eux les intervenants « officiels » et la salle dans laquelle se trouvaient quelques spécialistes de longue date et de grande expérience de l’Agriculture Bio et de l’Agriculture sans Labour.


Les témoignages de l’agriculteur Richard Heckmann de Duppigheim et son collègue horticulteur Christian Ehrhart d’Oberschaeffolsheim ont été fortement applaudis. S'il a parfois été plutôt technique (mais le sujet l'était), les interrogations et les témoignages ont bien montré la nécessité de faire évoluer le système agricole vers un meilleur respect de l'environnement, malgré les difficultés, voire les obstacles, que rencontrent les agriculteurs.

 

Si une chose est à retenir de cette soirée, c'est bien l'absence de polémique, et même le consensus qui s'est dégagé autant de la part des agriculteurs que des représentants d'associations. Tous sont conscients que l'agriculture actuelle n'est pas pérenne. L'avenir passe par une remise en question du système en développant d'autres techniques issues de la recherche, ainsi que par la lutte contre ceux, qui par vision de profits à court terme, voudraient la maintenir dans son état actuel. Il  a été frappant de constater que ces agricultures alternatives ne sont pas encore enseignées « à leur juste niveau» dans les lycées agricoles.

 

C'est certainement en développant des sujets comme celui-ci, qui obtiennent l'approbation de tous, dans le respect mutuel des opinions de chacun, que nous avancerons vers une remise à l'Endroit de la Terre.

 

Après les Conférences sur « le Jardinage au Naturel », « l’Abeille au cœur de la bio-diversité », « Le vélo utile », ARBRES est fier d'avoir porté ce débat « Agriculture » sur la place publique, avec sa modeste contribution; c’est bien notre rôle de sensibiliser les « urbains » et les « ruraux » à ces sujets qui ne sont pas toujours bien connus du grand public.

 

ARBRES compte bien continuer à agir dans ce sens par d’autres Conférences-Débats. La prochaine aura pour thème Le Projet de SAGE de la BRUCHE et se déroulera le 15 novembre à ACHENHEIM

 

 

 
Copyright (c) 2007 Arbres - Contact - Administration - 13, rue du canal 67203 OBERSCHAEFFOLSHEIM

Schiltigheim Vol XXV n° 1329 CCP Strasbourg n° 2712 12 F - Réalisé par Keyko-web