feuille  
banniere 
[Actions environnement / Verger pédagogique]

 

Présentation du verger pédagogique de Wolfisheim



Préambule



L'Association  ARBRES, présente à Wolfisheim depuis près de 20 ans, défend l’environnement et la biodiversité, en particulier le Ried de la Bruche. En 2008 l’association réalise une Charte Municipale de l’Environnement pour les 3 communes Achenheim, Oberschaeffolsheim et Wolfisheim. ARBRES organise aussi de manière régulière des conférences sur le thème du jardinage, de l’agriculture bio, des circuits courts, des abeilles.

 

 

 

 

Un verger communal en partenariat entre une collectivité et notre l’association qui porte bien son nom, en est le prolongement logique et se concrétise, après une étude préalable.

 

 

Premières études



C’est l’un des premiers vergers pédagogiques à l’ouest de l’Eurométropole. 

 

1


Le verger, planté sur 11 ares de terrain communal, anciennement une friche fleurie sans résultats satisfaisants, est entretenu par un agent des espaces verts spécialement formé après un suivi de cours de taille, à charge pour l’association de s’occuper du volet animation et pédagogique. 

 


Le principe : faire redécouvrir aux habitants de Wolfisheim les espèces locales pour les inciter à acheter auprès des producteurs des fruits qui ont poussé dans les environs. C’est ce qu’on appelle les circuits courts.
Autre élément important : aucun produit phytosanitaire n’est utilisé dans l’entretien du verger – qui doit produire des mirabelles ou des poires bio. Les fruits n’auront sans doute pas l’aspect lisse qu’ils ont dans les supermarchés, mais ils seront sans pesticides.
Enfin, le fait d’avoir différentes variétés permet d’aborder la question de la biodiversité. Qui dit fleurs dit aussi abeilles – une sortie d’écoliers au verger est également l’occasion d’évoquer le rôle central de l’insecte pollinisateur.

Un premier contact avec l'ARIENA (Association Régionale pour l'Initiation à l'Environnement en Alsace) ,puis un deuxième avec Eric Charton ,animateur du Club Relais Jardin et Compostage, spécialiste en la matière dans l'eurométropole et enfin un troisième avec Monsieur Haber, responsable technique de la mairie de Wolfisheim,ont permis de mettre sur pied ce projet après une visite des lieux le 17 juillet 2014.

 

 

 

Projet de convention de partenariat début 2015



Pour mener à bien ce projet, il nous fallait aussi trouver une personne ayant une petite expérience en taille arboricole et volontaire, pour assumer cette fonction chaque année !
Le rendez-vous du 2 octobre 2014 de ARBRES et d’un représentant de la mairie avec des arboriculteurs, chez VEREXAL (Association du Verger Expérimental d'Alsace) à Obernai a permis de définir les modalités pratiques pour passer à l’action.
Finalement la convention de partenariat est signée le 13 février 2015

 

 

Réunion de présentation du futur verger aux riverains et plantation des 8 arbres fruitiers haute tige en mars 2015



Dans le cadre d’un projet de « verger communal », l’association ARBRES, le Club Relais Jardin et Compostage de l’Eurométropole et la municipalité invitent les riverains immédiats à assister et à participer à la réunion publique d’information, de concertation et de présentation du projet de verger communal le mercredi 4 mars en mairie de Wolfisheim:
La  Commune de Wolfisheim et l'association ARBRES prennent la décision d'être partenaires pour la création, l'entretien et l'animation d'un verger partagé. La commune met à disposition, à titre gratuit, un terrain qui occupe une surface d’environ 1 100 mètres carrés.
4 variétés d’arbres fruitiers haute tige (cerisier, mirabellier, pommier et quetschier) sont plantées courant mars 2015

 

 

3

 

Plantation de 25 arbres fruitiers « scion » en mars 2016



En mars 2016, 25 autres arbres de type « scion »ayant une taille de 2.50m maxi à l’âge adulte et espacés entre eux de 2.50 m, ainsi que les bosquets de petits fruits ( type framboisier, groseilliers, muriers) sur la bordure ouest du site viennent compléter l’espace dédié aux arbres productifs Ce sont essentiellement des variétés endémiques de pommiers et des poiriers .

 

4


Cet espace a pour vocation la détente et la rencontre dans le respect de la personne et de l'environnement. C’est un lieu qui permet aussi d'informer et d'éduquer le public par le biais d'animations orientées vers les habitants, pour tout âge (écoles, maison de retraite…). Ce partenariat s'inscrit aussi dans le cadre de la vie du réseau du « Club Relais Jardin et Compostage ».

Diverses activités y seront consacrées (dégustation de fruits, cours de tailles, visites d'écoles,  ateliers techniques … créant ainsi un nouveau lieu de vie sur le territoire communal.

Le verger pédagogique est achevé fin mars 2016 avec ses 33 arbres fruitiers et ses bosquets de petits fruits

 

5



Premières fleurs en mai et premiers fruits en août 2016 


6
7
8

Première taille des jeunes fruitiers le 25 novembre 2016


Le « Club des Relais Jardin et Compostage » animé par Eric Charton, propose pour cette première rencontre:
•    Un cours de taille des jeunes arbres fruitiers
•    Des conseils techniques sur le verger en général
•    Des conseils techniques sur le jardin en général 

•    Des conseils techniques pour protéger votre jardin en hiver 

 

9

 

Une bonne vingtaine de personnes répondent présents à la première taille des 33 arbres fruitiers du verger situé dans le quartier de la Westermatt, au bout de l’allée des Celtes.
Les élus, la directrice générale des services et le directeur des services techniques se relayent aux côtés de Jean-Jacques Spiess et Dominique Koegler, membres de l’association pour cette première animation.
Avec les conseils éclairés d’Eric Charton, responsable des jardins à l’Eurométropole de Strasbourg, chacun se rend compte et comprend la nécessité de bien tailler un arbre dès le départ afin d’obtenir une belle forme et favoriser la production et l’ensoleillement des futurs fruits.
Mathieu Keil, chargé des espaces verts à la commune et arboriculteur attitré de notre association, seconde Eric Charton en taillant une autre rangée d’arbres, tout en laissant les participants émettre leur avis pour la taille et tout en répondant aux nombreuses questions.
Après cette après-midi studieuse et fructueuse, il va sans dire que certains se sont rendus au verger dès le printemps suivant pour voir le résultat, d’autres mettent à profit cette expérience pour leurs propres arbres.

 

 

Quelques conseils utiles:



- Désinfecter les sécateurs et outils avec de l’alcool à brûler et toujours finir par les arbres malades.
- Ne pas laisser trop de charpentières car les branches vont considérablement grossir et il leur faut de la place pour se développer.
-Pour un arbre en gobelet qui compte plusieurs branches charpentières, il faut en laisser entre 4 et 5.
- Être attentif à l’orientation des sous-charpentières. Pour ne pas se tromper, il faut se placer exactement dans l’axe de la branche que l’on souhaite tailler.


Pour l’avenir


L’association et la commune de Wolfisheim ne manquent pas d’idées. Mais inutile d’espérer des kilos de pommes ou de poires après la première année, les premières récoltes à proprement parler ne viennent pas avant deux ou trois ans, voire cinq à sept ans pour les arbres à haute tige.
Le verger, très dense pour l’instant, est appelé à évoluer.
Les pommiers et poiriers plantés en mars 2016 ayant une durée de vie plus courte que celle des quetschiers ou mirabelliers haute tige plantés en 2015, finiront par disparaitre dans une dizaine d’années.
Seuls les 8 arbres fruitiers » haute tige »  subsisteront encore et occuperont tout l’espace dans une quinzaine d’années.

 

 
Copyright (c) 2007 Arbres - Contact - Administration - 13, rue du canal 67203 OBERSCHAEFFOLSHEIM

Schiltigheim Vol XXV n° 1329 CCP Strasbourg n° 2712 12 F - Réalisé par Keyko-web